Réforme territoriale : les communautés de communes en appellent au 1er Ministre

Schéma XXL, impôts en nette hausse, déni de démocratie, appauvrissement des communes rurales, les arguments ne manquent pas aux élus des trois communautés de communes de l’Ouest du Cotentin pour nourrir une motion alertant les élus nationaux, régionaux et locaux, ainsi que les associations d’élus (AMF, ADCF), sur les dangers de réaliser un Grand Cotentin dans les conditions proposées -voire imposées- par l’Etat.

Le projet Grand Cotentin (210 communes, 205 000 habitants) ne correspond pas à l’esprit de la loi « Notre » (seuil minimal de 15 000 habitants) et mène à un démantèlement de l’esprit communautaire. Les élus de la côte ouest qui ont travaillé, depuis leur élection en avril 2014, sur un projet de regroupement à 4 communautés de communes, soulignent également un mépris total du travail effectué ainsi qu’un irrespect du principe d’autodétermination des territoires.

Le texte, voté dans les assemblées communautaires, a également été diffusé, mardi 8 mars, lors d’une réunion de l’ensemble des conseils municipaux de quelque 45 communes des Communautés de communes des Pieux, de la Hague, de Douve-Divette et de la Côte des Isles. Près de 350 élus locaux étaient rassemblés aux côtés des présidents des 3 intercommunalités pour soutenir cette motion !

Lire le texte complet de la motion

Speak Your Mind

*